Qu’est-ce que la gestalt thérapie ?

La gestalt est avant tout une philosophie de vie.

Dans l’alliance thérapeutique qui se construit au fil des séances, on cherche à prendre le bon et à rejeter le mauvais. On identifie les troubles dans les enjeux de la personnalité et on remonte progressivement vers la santé.

Ce qui est pathologique, c’est de ne plus être capable de distinguer ce qui est bon pour soi et de faire des amalgames. La thérapie restaure les capacités de choix.

 

 

Gestalt est un mot allemand qui se prononce « guèchtalt ». Difficile à traduire en français, cela veut dire « forme », « mettre en forme », dans l’idée de retrouver la forme !
cabinet de gestalt thérapie à Nantes

Fritz Perls, un psychiatre juif allemand, né en 1893 à Berlin et émigré aux États-Unis à l’âge de 53 ans, est considéré comme le fondateur de la Gestalt Thérapie. Assez provocateur, et très critique vis à vis de la psychanalyse (il avait été l’élève de Freud), il prétendait n’avoir fait que résumer des évidences séculaires concernant les cycles de la nature, l’homéostasie, l’importance du moment présent, l’awarness (conscience de l’instant), la subjectivité, la place centrale des émotions.

Perls ne se considérait pas comme un intellectuel et détestait « les masturbations intellectuelles » de son temps. Il préférait à cela une vie de bohème et de créativité, dans la liberté et l’authenticité. À la fin de sa vie, il était devenu « une star » du mouvement de libération de l’être et il a inspiré les fondateurs de la bioénergie, l’analyse transactionnelle, la programmation neurolinguistique ou PNL, l’approche holotropique et la thérapie transpersonnelle.

Quoiqu’il en soit Perls a inspiré une nouvelle façon de travailler en psychothérapie, impliquant une vision optimiste, recherchant à mettre en valeur le potentiel des personnes au lieu de focaliser sur les problèmes, les manques ou les dysfonctionnements. C’est la raison pour laquelle on dit que l’approche est humaniste, centrée sur le comment ? et non sur le pourquoi ? de la psychanalyse.

Retracer l’archéologie d’un client ne l’aide pas nécessairement à recontacter sa vitalité, bien au contraire, cela risque de l’enfermer dans son passé, de façon déterministe.

En gestalt, le thérapeute et son client (c’est-à-dire celui qui demande, et non le patient qui reçoit ou subit une ordonnance) vont être co-constructeurs de sens, tous deux impliqués dans une aventure relationnelle, un processus thérapeutique qui fait place à la dimension verbale et non verbale : respiration, ton, rythme de la voix, expression du regard, du visage, du corps. Le fond et la forme s’articulent pour faire écho entre eux comme à une citation de Victor Hugo : la forme est le fond qui remonte à la surface.

 

La gestalt thérapie intégrative

Les outils de la gestalt, combinés aux apports des neurosciences et de la méditation, aident à construire, en lien avec le thérapeute, une nouvelle approche de la vie, plus dynamique et plus positive. Cela passe par :
  • L’expression de soi
  • La conscientisation de ce qui se passe
  • La recherche d’ajustements plus appropriés à Ici et Maintenant
  • L’engagement dans la relation thérapeutique et l’exploration de celle-ci
Share This